Get Adobe Flash player

Nos partenaires

AGENDA 2018

En rouge date et info des courses un simple clic

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
7
9
10
11
12
13
14
16
17
18
19
20
21
23
24
25
26
27
28
30

Cyclisme en Sarthe

Déclaration de Mme Catherine BOUCHE 6/10/2017

 

Déclaration de Mme Catherine BOUCHE

1ère Adjointe au Maire de la ville d’Allonnes déléguée à la Jeunesse et aux Sports

6 octobre 2017

UNE DOUCHE TRÈS FROIDE POUR LE SPORT


Il y a quelques semaines, Monsieur Macron et son gouvernement se réjouissaient de l’attribution des Jeux Olympiques à Paris en 2024. Il nous annonçait que « les JO seront catalyseurs pour aller chercher 3 millions de pratiquants supplémentaires, développer la pratique féminine et des personnes en situation de handicap » et il y a une semaine, notre Ministre des Sports, Madame Flessel, nous informe d’une baisse du budget sportif de 7 %, soit une baisse de 40 millions. De même, le CNDS (Centre National pour le Développement du Sport) voit son budget baisser de 50 %. )

On peut ajouter à ces très mauvaises nouvelles les diminutions des dotations de la politique de la ville et les menaces de suppression des emplois aidés qui vont lourdement impacter les associations sportives. Ces propositions sont insupportables et injustes. (suite de l'article dans Lire la suite
Nous avons à Allonnes un tissu associatif sportif riche et diversifié, des présidents, membres des bureaux et bénévoles engagés, dévoués et enthousiastes toute l’année qui proposent de multiples activités sportives ouvertes à tous les publics. Ces associations font un travail exceptionnel envers tous les publics, des sportifs de haut niveau à ceux qui souhaitent pratiquer le sport en loisir. Ils font un travail remarquable notamment envers les publics les plus éloignés des pratiques sportives, avec des propositions tarifaires accessibles et des activités novatrices qui apportent du bien vivre ensemble et de la fraternité, valeur essentielle de notre République.


Ce cumul d’annonces négatives mises en place par notre gouvernement met gravement en danger les clubs sportifs et remet en cause la politique des sports pour toutes et tous.


Comment faire mieux avec moins ? Ce n’est tout simplement pas possible. En qualité d’Adjointe aux Sports, j’entends les bureaux des associations exprimer de grandes inquiétudes. On sait que l’organisation des manifestations sportives demande des budgets de plus en plus importants car, en termes de secours et de sécurisations, les exigences ont fortement augmenté avec l’état d’urgence.


De même, l’accueil de tous les publics, y compris celui des personnes à mobilité réduite exige des budgets conséquents. De plus, les importantes diminutions du CNDS vont fortement limiter les achats de matériels sportifs spécialisés.


Ces choix de notre gouvernement font que les clubs sportifs vont être en danger. Ils seront obligés d’augmenter les coûts des licences, écartant ainsi toute une partie de la population des pratiques sportives, ils limiteront aussi les manifestations sportives qui permettent aux sportifs de se mesurer et de se rencontrer et qui apportent beaucoup d’animation dans nos villes.


Monsieur le Président de la République, il est encore temps de corriger votre budget des sports et de le porter à 1 % du budget de l'Etat, ce qui permettra d'avoir une véritable politique sportive à la hauteur de l'ambition de réussir les JO 2024.


Catherine BOUCHÉ